Actu musique

Le tout c’est de pas s’planter- Le Deal – Jazz Traficantes  ( Favorite Records) – Album de la semaine.

Le tout c’est de pas s’planter- Le Deal – Jazz Traficantes ( Favorite Records) – Album de la semaine.

« Les titres avaient été écrits la veille, on allait les répéter un peu puis les enregistrer. Un plan simple. Van Gelder n’était plus de la partie depuis un moment mais, Maureen, sa fidèle assistante à qui il avait laissé les clés avant d’aller sonoriser le paradis allait nous faire le boulot dans les règles. Ambiance, configuration, jusqu’au positionnement des micros rien n’avait bougé. Le studio et ses boiseries sentaient encore le jazz du New York des 60’s, ses rues mal éclairées et ses clubs où tout peut arriver passée une certaine heure. Maureen avait assez de bouteille pour capturer l’ambiance des sessions et en restituer l’énergie avec la finesse d’une dentellière, sans laisser s’échapper une oscillation de cymbales, un roulement de tom ou un souffle cuivré. Sans que s’évanouisse une vibration sur le manche de la basse ni même un silence entre deux notes sur touches noires et blanches. »

Il s’agissait alors de faire le boulot, le bon. Celui qui serait encore des années plus tard, au cœur des discussions. New York est impitoyable lorsque la nuit tombe et la règle numéro un dans ce métier est de bien s’entourer.

Yoann Loustalot (Bugle – Bruit Chic, Old & New Songs, Aerophone, Lucky Dog) pour commencer, est un habitué. On a bossé plusieurs fois ensemble sur des coups comme ça. Notamment sur les « Biches Bleues » où « son cuivre » nous a été d’un bien précieux.

Théo Girard (Contrebasse – Pensée Rotatives, Discobole) n’est pas en reste. Le genre de mec qui rassure. Il a fondé sa propre maison « Discobole » on l’on y « boit » du trio, du quartet décomplexé comme de la trans maloya.

Malick Koly (Batterie – The Wallace Roney Quintet) n’est pas vraiment de New York. Il a bossé pendant un moment pour le grand Wallace , originaire de Philadelphie et manie la « baguette » comme personne.

Je ne pouvais rêver mieux pour ce coup là. 5 jours seront suffisant pour des experts de ce calibre. Ils connaissent mon clavier et mon goût pour les belles choses. A table chez moi, c’est hard bop des 60’s, psyché des 70’s, funk des 80’s et hip hop des 90’s pour tout le monde.

Sur ce coup là, il s’agit par contre de mettre les p’tits plats dans les grands et on ne lésine pas sur la sauce, si tu vois ce que je veux dire.

Le Deal est simple : se servir au mieux du savoir faire de Van Gelder dérouler comme on ne l’a jamais fait et…..tout se passera pour le mieux.

Florian Pellissier (ou presque)

Le Deal – Jazz Traficantes (Favorite records)

Radio M

novembre 12th, 2020

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *